Les produits tripiers

Panse de brebis farcie, foie de veau à la framboise, queue de bœuf à la romaine ou plus simplement andouillettes grillées, rognons, ris de veau et tripes… les abats ou plats ‘’canailles’’ font partie de la cuisine à l’ancienne. 43 % des ménages français achètent régulièrement ces produits nommés aussi ‘’cinquième quartier’’ dont une cinquantaine de pièces sont répertoriés

Les espèces les plus achetés : 
• Le bœuf 41 %  
• Le porc 28 %

• Le veau 26 %                                                             
• L’agneau 5 %

Les pièces les plus courantes * :
La langue de bœuf
Le foie de veau

L’onglet

La noix de joue de bœuf

La tête de veau

Par régions :
• Dans le Nord et dans l’Ouest de la France, plus de la moitié des achats des produits tripiers proviennent du bœuf, tandis que
• L’agneau est très apprécié dans le Sud. 
• Dans l’Est, les morceaux du porc égalisent presque avec ceux du bœuf soit 36 %
• En Région Parisienne, c’est le veau qui domine avec 1/3 des achats.
• C’est dans le Centre-Ouest où les goûts sont les plus équilibrés : en effet le porc, le bœuf et le veau se répartissent avec équilibre dans les assiettes.

 

Les produits tripiers

Les produits tripiers offrent un excellent rapport qualité prix avec un prix moyen au kilo de 9,21 euros. Cependant en pleine saison, les prix peuvent varier selon la demande : c’est le cas de l’onglet et surtout de la joue de bœuf en hiver.  
Concernant la consommation par catégories d’âges, on remarque le taux croissant d’adeptes chez les moins de 35 ans qui ont augmenté leurs achats de plus de 8% et chez les jeunes couples de près de 12 %. Elle est cependant inférieure de moitié à celles de leurs aînés âgés de + de 55 ans.
Le saviez-vous ? Le pavillon de la triperie installé à Rungis depuis 1973, est le plus grand marché de produits tripiers d’Europe.

 

Sources : Données Kantar Worldpanel 2017       * Source CNTF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Kantar Worldpanel © 2018 -  Hébergé par Overblog