Le Binge Watching

Publié le par Le Blogeur KW

Saviez-vous que l’on peut être boulimique sans rien « avaler » ? Et oui, comme on disait à la SNCF : C’est possible !
Vous aviez peut-être déjà entendu parler de « binge drinking » mode plus ou moins nouvelle qui consiste à ingérer une quantité  excessive d’alcool en un temps très court ? Et bien son cousin, le binge watching, consiste lui, à regarder une très grande quantité de séries, en provenance des USA pour 43 % des Français1, en très peu de temps.
L’expression «binge watching»  fut popularisée par l’avènement de la VOD (vidéo à la demande in french) qui connue une formidable augmentation de 182,3% entre 2014 et 20152
Mais la VOD, ce monstre sans visage, qui a amené vers le binge watching concrètement c’est quoi ? C’est la possibilité de regarder, moyennant un abonnement payant, un épisode ou plusieurs saisons de votre série préférée sans avoir, ni à attendre, ni à subir, le mode de diffusion totalement anarchique des grandes chaînes nationales, comme par exemple celle dont  le nom commence par T et finit par 1… vous suivez mon regard ? Le rêve des amateurs de séries est donc devenu réalité… il a pris vie sous les noms de Netflix, Canaplay, Amazon… et n’a qu’un seul objectif… vous couper de toute vie sociale et vous faire passer des heures et des heures devant votre TV ou votre tablette/PC à avaler des séries et films… quand on sait que 47% des filles et 67% des garçons3 entre 15 et 24 ans ont pour « passion » de regarder la TV, on se dit que ce service a encore de très beaux jours devant lui…
Et vous ? Avez-vous déjà pensé à vous inscrire à ces services ?…ou peut-être est-il trop tard et l’appel du côté obscure s’est déjà emparé de votre télécommande…   

1 sources : Kantar worldpanel, printemps 2016
2 Les chiffres  issus du bilan 2015 du CNC publié en mai 2016 et d'une étude Gfk réalisée à l'occasion de la première édition de la Fête de la VOD.
3 Source : Mon 1er questionnaire Kantar worldpanel – Décembre 2017

Publié dans LeCoindesGeeks

Commenter cet article