E-Commerce la petite bête qui monte…et qui tape dur !

Publié le par Le Blogeur KW

Même Nostradamus ne l’avait pas vu venir celle là et pourtant il en avait annoncé des choses.
Nous on le sentait venir, mais qui aurait pu prédire un tel succès du E-commerce1 ?
Besoin de se faire plaisir ou de s’évader après une journée de travail, rien de plus facile, quelques clics à n’importe quel moment du jour ou de la nuit, votre numéro de carte bleue et le tour est joué. Vous venez de vous offrir un jean’s, un billet de train ou réserver vos futures vacances. Avec cette nouvelle façon de consommer, ce n’est sans doute pas un hasard si le tourisme et l’habillement2 arrivent en tête des ventes puisque les avantages du commerce en ligne c’est une comparaison en un temps record et des ventes flash qui correspondent parfaitement à ces marchés, vous permettant ainsi de réaliser d’excellentes affaires.Le Ministère des impôts s’en inspire aussi puisqu’il a décrété, que tous ceux qui ne feraient pas leur télé-déclaration de revenus sur Internet en 2019, verseront une amende forfaitaire de 15 euros par document – «une autre vision de l’E-commerce» sans doute !
Ne lisant toujours pas dans le marc de café, il est difficile de prédire la disparition des supermarchés, mais voyant nos hôtesses de caisses remplacées gentiment, mais surement par des caisses automatiques et autres «zapettes» on peut d’ores et déjà s’interroger ?

E-Commerce la petite bête qui monte…et qui tape dur !

1 Le commerce en ligne en France : +14,3% en 2015. Les ventes sur Internet ont présenté un chiffre d’affaires de 64,9 milliards d’euros. Pour 2016, on table sur un chiffre d’affaires supérieur à 70 milliards d’euros. Source : Fevad par la rédaction de ZDNet.fr le 29 janvier 2016.
2 1 personne sur 2 ayant fait ses achats sur Internet a acheté au moins 1 vêtement ces 12 derniers mois. Source : Etude E-Commerce KantarWorldpanel 2015.

 

Publié dans Societe

Commenter cet article