Le smart-courses

Publié le par Le Blogeur KW

Les hommes font les courses maintenant…sympa non ? - et vous avez remarqué : ils ont presque tous un portable greffé à l’oreille !
Généralement c’est pour dire à son épouse qu’il ne trouve pas le produit noté sur sa liste et lui en proposer un autre, mais moins cher1. Eh oui, ils sont comme cela les hommes : rendant service et économes.
Les femmes : c’est juste pour demander à sa copine quel était le nom de la nouvelle barre chocolatée qui promet des miracles d’ici l’été ?
Les jeunes gens : ils le tiennent à la main et prennent des photos2 de ce qu’ils envisagent d’acheter. Ce geste est souvent observé pour la déco, l’ameublement…rarement au rayon lessive. Ou alors ils font défiler, sur leur smartphone, la page du magasin dans lequel ils sont, afin de savoir si le jean slim destroy est toujours disponible en taille 40 ?
A cette allure3 allons-nous vers une société déshumanisée ? Plus de caissière, plus de vendeur, nous ferons les courses de notre banquette et un robot viendra nous livrer.

 

Le smart-courses

1 40% des mobinautes comparent les prix en sortant leur portable. Source : GFK – La Correspondance de la Publicité – 27 février 2015.
2 36% photographient les produits. Source : GFK – La Correspondance de la Publicité – 27 février 2015.
3Intermarché teste à Issy Les Moulineaux une application mobile : les clients scannent et payent leurs courses avec leur smartphone. Source : Le Parisien 20/02/2015
Livre : «Robots, genèse d’un peuple artificiel» de Daniel ICHBIAH.
A
uteur de nombreux livres traitant de la culture liée aux jeux vidéo, à Internet, aux robots et à la civilisation future.

Publié dans Societe

Commenter cet article