Quoi ma gueule !

Publié le par Le Blogeur KW

Certaines enseignes1 vendent des fruits et légumes sous l’étiquette : Quoi ma Gueule ?
Leur découverte : les fruits ne répondant pas esthétiquement aux dictats de la vente, peuvent quand même être vendus. Eureka…et tout le monde s’émerveille de cette trouvaille.
Ces personnes ne fréquentent sans doute pas la fin des marchés (moment où les commerçants n’empêchent personne de ramasser les invendus) car elles sauraient que cette pratique est courante depuis des lustres.
Eh oui, tout le monde n’a pas les moyens de s’acheter de beaux fruits2 vu le prix, et même si on continue de nous bassiner avec la publicité «manger 5 fruits et légumes par jour» il y aurait quand même 5% de la population qui a arrêté d’en consommer3.
Franchement, à l’heure actuelle, qu’est ce qu’on s’en fiche que ça soit politiquement beau, ce qui compte c’est que ce soit bon, pas cher, que l’on arrête de gaspiller et surtout que tout le monde y trouve son compte.
Maintenant tant qu’il y a aura des personnes qui peuvent et préfèrent présenter de beaux fruits sur leur table c’est tant mieux. Par contre, toute action pour soutenir la majorité qui ne peut se le permettre sera la bienvenue.

Quoi ma gueule !

«La nature hait la normalité» Chris Carter

1Auchan (78 Vélizy) – Monoprix.
2Les plus gros acheteurs de fruits et légumes è familles aisées, 2 personnes au foyer, plus de 50 ans. Les plus petits acheteurs è Jeunes, moins de 35 ans, célibataires ou en couple. Source  Kantar Worldpanel Mars 2014.
3L’abricot a connu la hausse de prix la plus spectaculaire (+ 25 %) en 2013. Source : Achat de fruits et légumes frais par les ménages Français - Kantar Worldpanel Données 2013.

 

Publié dans Societe

Commenter cet article

Valerie 26/02/2015 17:23

Enfin des gens qui parlent vrai. Vous avez raison ces gens de la pub qui nous disent que les légumes moches sont aussi bons à manger, on voit bien que c'est une découverte pour eux. Faudrait peut être qu'ils vivent la vraie vie. Merci pour votre non langue de bois