La chasse au gaspi

Publié le par Le Blogeur KW

Et c’est reparti pour un tour. Le gouvernement demande un effort pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2025, pas de souci, en France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées !
Certains magasins avaient la manie d’asperger de détergent les produits, dont les DLC1 étaient dépassées, sans doute parce qu’ils ne voulaient pas risquer de procès pour intoxication, voire pire. Il n’est pas rare de voir maintenant, le directeur distribuer ces produits en fin de journée ou encore des camions d’associations caritatives attendre derrière les supermarchés pour les récupérer. Il y a aussi les magasins de déstockage qui vendent moins chers ces produits.
D’autres solutions montrent le bout de leur nez. Deux frères ont créé un site internet «Zéro-Gâchis» : des grandes surfaces donnent la liste des articles arrivant à leur DLC, et les proposent à prix cassés2 : Leclerc, Système U, Les Mousquetaires et Carrefour ont accepté les règles du jeu.
Le site Partage ton frigo3 : vous êtes inscrit sur leur site, vous mettez en ligne les 2 tranches de jambon que vous souhaitez jeter. Le site propose aux inscrits, de venir les chercher. On ne peut s’empêcher de penser à cette publicité : quoi mais t’as craché dans mon Yop !
Le doggy bag, en vogue aux Etats-Unis arrive chez nous : des restaurateurs Français afficheront sur leur porte le logo «trop bon pour gaspiller». Vous demandez une boîte, vendue entre 40 et 50 cts et emportez vos restes sans complexe.
Une boulangerie sur Chigaco – USA, Le Doughnut Vault, ferme après avoir vendu tous ses beignets et ne rouvre que le lendemain matin.
Envisagé également : plus de DLUO4 sur les pâtes, le sucre, les conserves…
Le gaspillage alimentaire est un fait et pourtant 3,5 millions de Français5 bénéficient de l’aide alimentaire - cherchez l’erreur .

La chasse au gaspi

1 DLC : Date Limite de Consommation (sur les produits périssables).
2 Source : Le Figaro 21/10/2013.
3 Source : Terre d’innovations le 31/01/2014.
4 DLUO : Date Limite d’Utilisation Optimale (sur les denrées préemballées).
5 Source : Le Figaro 28/01/2014.

Publié dans Societe

Commenter cet article

Valy 20/04/2014 09:29

Chez nous, c'est un principe : on n'achète que les produits marqués à moins 50 ou 30% (merci à Auchan de vendre l'alimentaire au rabais quand les dates approchent ou quand les emballages sont abîmés !). D'une part on fait des économies (pourquoi payer plus cher un même produit ?), d'autre part cela évite que la nourriture soit jetée ou brûlée par la javel (comme certaines enseignes pratiquent), et en plus, même avec une date dépassée, les produits sont toujours aussi bons (voir émission récente E=M6 et mon expérience perso). Jamais nous ne sommes tombés malades avec des dates dépassées. La viande est congelée. Sachez que certains possède une date de péremption inutile, mais c'est la loi : les produits secs par exemple. Je viens de boire un café filtre avec une date de 2008 sur un café moulu qu'un ami voulait jeter, croyez-moi : il est excellent et personne n'a rien remarqué (ni même au goût alors que c'est une marque que j'achète habituellement).

Maitée 22/04/2014 21:21

Je fais la même chose que vous et je m y retrouve au niveau budjet.

JOSY 20/04/2014 18:15

Entierement d accord avec vous . Quand je trouve des produits prés des dates de péremption , je les achète ; c est interessant ...