Les filles comptent pas que pour des prunes aux J.O. de Sotchi

Publié le par Le Blogeur KW

Si l’on mettait toutes les polémiques de ces JO de Sotchi et que l’on regardait une seule chose aujourd’hui : la présence des filles aux jeux.
Le snowboard 1, en particulier le slopestyle, une première pour cette discipline aux JO. En gros, cela consiste à dévaler une piste avec des bosses, des tremplins tout en proposant des figures artistiques et des juges notent les sauts, la technique, la réception…
On dit souvent que les sports féminins ne sont pas aussi télévisuels que ceux des hommes, car elles vont moins vite, les sauts sont moins spectaculaires etc…
Eh bien, en ce qui concerne cette discipline, bien malin, à moins d’être un pro sans doute, celui ou celle qui devinera le sexe de cette personne casquée, habillée très large, qui fait des saltos et autres figures au nom parfois barbares.
Ce n’est qu’une fois que l’athlète retire son casque, ses lunettes et sa cagoule que l’on découvre qu’il s’agit d’une petite blondinette toute mignonne.
Même chose pour le hockey sur glace : il est difficile de faire la différence avec les garçons quand vous les voyez patiner à vive allure ou s’expliquer le long des balustrades…mais heureusement il y a le caméraman, qui se noie dans les yeux bleus de la joueuse expulsée et qui en oublierait presque que le match continue.
Quant on pense que Pierre de Coubertin n’était pas favorable à la participation des femmes aux JO, de peur qu’elles perdent leur féminité ou qu’elles soient trop musclées, il serait sans doute surpris de voir que ces jeunes femmes sont de redoutables athlètes tout en restant bien jolies.
La page de la patineuse «double cuisseau» ou de la «nageuse armoire à glace» est définitivement tournée : les sports pratiqués aujourd’hui le sont par des jolies femmes et d’un excellent niveau. Peut-être verrons-nous, un jour, un peu plus de sport féminin à la télévision 2 !

Les filles comptent pas que pour des prunes aux J.O. de Sotchi

1 7 millions de Français pratiquent un sport de glisse dont 83% s’adonnent au ski alpin et 16% au snowboard.
Source : www.Esante.fr le 11/02/2013.
2 En France, selon les calculs du CSA, seulement 7 % des retransmissions sportives concernent du sport féminin. « Près de 40 % des compétitions sportives masculines sont diffusées à la télévision, contre 25 % des compétitions féminines », précise Christine Kelly (Membre du CSA). Source : Le Monde 31/01/2014
.

Publié dans Societe

Commenter cet article